Iraq : Ban salue l'annulation de 7,8 milliards de dollars de dette par le Club de Paris

24 décembre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi la décision cette semaine des membres du Club de Paris d'annuler 20% de la dette iraquienne, soit 7,8 milliards de dollars, dans le cadre du Pacte international pour l'Iraq, co-présidé par les Nations Unies et le gouvernement d'Iraq.

« Il s'agit d'une décision importante et une façon de reconnaître la détermination du gouvernement iraquien à mettre en œuvre les réformes nécessaires malgré les énormes défis », selon une déclaration transmise par la porte-parole de M. Ban.

Le Secrétaire général saisit cette occasion « pour appeler les créanciers, autres que ceux du Club de Paris, d'alléger la dette iraquienne pour faciliter les progrès du pays vers la prospérité et la réintégration dans l'économie régionale et internationale ».

Le Club de Paris est un groupe informel de créanciers publics. Les 7,8 milliards de dollars annulés constituent la tranche finale d'un accord sur quatre ans qui prévoyait de réduire de 80% la dette iraquienne détenue par le Club de Paris et remontant à l'époque où le président Saddam Hussein était au pouvoir.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.