Iraq : L'ONU condamne un attentat dans un restaurant près de Kirkouk

11 décembre 2008
Staffan de Mistura, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Staffan de Mistura, a condamné jeudi un attentat suicide dans un restaurant près de la ville de Kirkouk, qui a tué une cinquantaine de personnes et fait une centaine de blessés.

« Cette attaque atroce visant des dizaines de personnes au cours d'une fête religieuse dans une ville particulièrement sensible paraît avoir été délibérément menée pour provoquer des représailles et pour enflammer les tensions ethniques », a dit le représentant spécial, selon un communiqué.

M. de Mistura a appelé les dirigeants de toutes les communautés à faire preuve de responsabilité et à exhorter leurs partisans et fidèles à la retenue.

« Dans de tels moments, les membres pacifiques de toutes les communautés de Kirkouk doivent s'unir contre ce meurtre de masse commis de sang-froid », a-t-il insisté.

Selon la presse, l'attaque s'est déroulée dans un restaurant familial rempli d'enfants, à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd El Adha.

Dans un message séparé, le représentant spécial s'est par ailleurs dit préoccupé de la situation de plus de 1.000 travailleurs étrangers qui se trouvent à l'aéroport de Bagdad sans le travail qui leur avait été promis par des entreprises privées internationales.

« La Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) prend les allégations de trafic d'êtres humains très au sérieux et est préoccupée par leur situation difficile », a déclaré M. de Mistura.

Selon la presse, 1.000 travailleurs étrangers du Sri Lanka, d'Inde, du Népal et du Pakistan sont arrivés en Iraq ces derniers mois contre la promesse d'un emploi dans des sociétés de restauration travaillant sur des bases américaines et se sont retrouvés bloqués à l'aéroport de Bagdad sans le travail promis.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.