Sri Lanka : L'ONU condamne le meurtre d'un travailleur humanitaire

3 décembre 2008

Le coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Sri Lanka, Neil Buhne, a condamné mercredi le meurtre d'un travailleur humanitaire à Batticaloa, dans l'est du Sri Lanka, la semaine dernière.

A. Vigneswaran est le troisième employé du Conseil norvégien des réfugiés à être assassiné ou avoir disparu, souligne le Bureau du coordonnateur humanitaire au Sri Lanka dans un communiqué.

« Le gouvernement sri lankais a lancé une enquête sur ce meurtre et nous appelons les autorités à poursuivre vigoureusement les coupables. Pour que les travailleurs humanitaires puissent exercer pleinement leurs responsabilités, il faut qu'ils puissent travailler sans avoir peur », ajoute le communiqué.

Neil Buhne a présenté ses condoléances à la famille d'A. Vigneswaran au nom des Nations Unies.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sri Lanka : des déplacements au nord, des retours dans l'est

Alors que les populations originaires du nord du Sri Lanka continuent à fuir les combats, des nouvelles plus optimistes proviennent de l'est du pays : des personnes déplacées internes rentrent chez elles avec l'aide du gouvernement et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).