Inde : Ban condamne une série d'attentats qui ont frappé Mumbaï

26 novembre 2008
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné mercredi les fusillades et les attentats à la bombe qui ont frappé la capitale financière de l'Inde, Mumbaï, et ont fait de nombreux morts et blessés.

« Une telle violence est inacceptable », a déclaré le Secrétaire général dans un message transmis par sa porte-parole, Michèle Montas.

Le Secrétaire général a réitéré sa conviction « qu'aucune cause ni revendication ne peut justifier des attaques aveugles contre des civils ».

Selon la presse, des attaquants inconnus ont tiré sur des civils, notamment des occidentaux, et ont fait exploser des bombes dans plusieurs endroits de Mumbaï. Parmi les sites visés figurent une gare, deux hôtels, un restaurant fréquenté par des touristes et un hôpital. Au moins 78 morts et plusieurs centaines de blessés sont à déplorer, alors qu'à l'heure où le message était publié des résidents de l'hôtel Taj Mahal, un hôtel de luxe de la ville, étaient retenus en otage et d'autres étaient bloqués à l'intérieur en raison d'un incendie.

M. Ban a appelé à ce que les auteurs de ces actes soient rapidement traduits en justice. Il a exprimé ses condoléances au peuple indien et au gouvernement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.