RDC : Un journaliste de Radio Okapi assassiné à Bukavu

24 novembre 2008
Didace Namujimbo, journaliste à radio Okapi, assassiné le 21 novembre 2008 en RDC.

Un journaliste travaillant pour Radio Okapi, la radio des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), a été abattu vendredi soir alors qu'il regagnait son domicile à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Didace Namujimbo laisse derrière lui sa femme et deux enfants. Il s'agit du deuxième assassinat d'un journaliste de Radio Okapi en 18 mois. Le 13 juin 2007, Serge Maheshe, secrétaire de rédaction à Radio Okapi, gérée en partenariat avec la Fondation Hirondelle, avait également été tué à Bukavu, a précisé la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) dans un communiqué.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré lundi ressentir un profond désarroi à l'annonce de cet assassinat. « Le meurtre de Didace Namujimbo souligne une fois encore la profonde insécurité en RDC, particulièrement pour les journalistes, qui sont vulnérables en raison de leur travail », selon une déclaration transmise par sa porte-parole. M. Ban a appelé les autorités de RDC à s'assurer que cette affaire fasse l'objet d'une enquête qui soit menée à son terme. Il a présenté ses condoléances à l’épouse du journaliste, à ses deux enfants, à sa famille, à ses amis et ses collègues de Radio Okapi.

Le procureur de la République a ouvert une enquête et les services compétents de la MONUC ont promis tout leur appui et leur assistance.

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en RDC, Alan Doss, a condamné avec force « cet acte ignoble ». Il a lancé un appel aux autorités congolaises pour que tout soit mis en œuvre pour poursuivre et arrêter l'auteur ou les auteurs de cet assassinat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.