L'actualité mondiale Un regard humain

RDC : L'ONU salue l'annonce d'un retrait unilatéral des forces rebelles du CNDP

RDC : L'ONU salue l'annonce d'un retrait unilatéral des forces rebelles du CNDP

Des forces de la MONUC en patrouille à Rutshuru, en RD Congo.
Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué mercredi l'annonce faite la veille d'un retrait militaire des forces rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), ainsi que l'ouverture d'un corridor humanitaire dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Ban Ki-moon a appelé les parties à « respecter la cessation des hostilités et à garantir un accès sûr à l'assistance humanitaire, tandis qu'ils continuent de chercher une solution politique à la crise », a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

De son côté, la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a confirmé mercredi un « retrait visible » du CNDP dans les zones de Kanyabalonga-Nyanzale et de Kabasha-Rutshuru. La MONUC a déployé des patrouilles pour vérifier la situation sur le terrain, a dit la porte-parole.

Cet accès devrait permettre d'atteindre plusieurs dizaines de milliers de personnes au nord de la ville de Goma, au Nord-Kivu, près de la frontière avec le Rwanda, pris au milieu des combats entre le CNDP et les forces régulières congolaises, les FARDC, ainsi que d'autres groupes armés. Les combattants ont notamment mis le feu à des camps de déplacés et forcé les populations à fuir de nouveau.

Dans son message, le Secrétaire général a déclaré « apprécier les efforts exercés par son envoyé spécial, Olusegun Obasanjo », ex-président du Nigéria. Ce dernier a rencontré cette semaine le chef du CNDP, Laurent Nkunda.

Olusegun Obasanjo a par ailleurs rencontré hier le président ougandais Yoweri Museweni à Kampala (Ouganda), aux côtés de son co-facilitateur, l'ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa.