L'actualité mondiale Un regard humain

L'ouverture du passage vers Gaza a permis l'entrée d'une assistance de l'ONU

L'ouverture du passage vers Gaza a permis l'entrée d'une assistance de l'ONU

Des sacs de farine livrés dans un centre de distribution de l'UNRWA, à Beach Camp (Gaza) en mars 2008.
Le Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO) a signalé lundi que le point de passage de Kerem Shalom entre Israël et le Territoire palestinien de Gaza avait été ouvert, laissant entrer une assistance humanitaire minimum.

Le Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO) a signalé lundi que le point de passage de Kerem Shalom entre Israël et le Territoire palestinien de Gaza avait été ouvert, laissant entrer une assistance humanitaire minimum.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a pu faire entrer neuf camions vers Gaza, a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a pour sa part pu faire entrer huit camions contenant notamment de la viande en conserve et du lait en poudre pour bébés.

L'UNRWA a cependant déploré la perte de containers de lait en poudre ouverts au couteau lors des contrôles à la frontière, d'une valeur de plusieurs milliers de dollars.

L'agence souligne aussi que ces stocks ne permettront des distributions alimentaires que pour « quelque jours seulement », et non pas des semaines.