La Première Dame du Cameroun nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO

13 novembre 2008

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a décidé de nommer la Première Dame du Cameroun, Chantal Biya, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO pour l'éducation et l'inclusion sociale.

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a décidé de nommer la Première Dame du Cameroun, Chantal Biya, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO pour l'éducation et l'inclusion sociale.

Une cérémonie est prévue vendredi au siège l'UNESCO à Paris, a précisé jeudi l'Organisation dans un communiqué.

Cette nomination vient en reconnaissance de l'appui de longue date apporté par Mme Biya à l'éducation inclusive, en particulier en faveur des filles, des jeunes femmes, des orphelins et des plus démunis, ainsi qu'à la recherche, au traitement et à la prévention du VIH et sida, que ce soit dans le cadre de son organisation Synergies Africaines contre le sida et les souffrances, qui associe d'autres Premières Dames africaines, de son travail avec le projet de l'UNESCO de lutte contre le sida Families First Africa, ou des activités du Centre international de recherche sur le VIH / Sida qui porte son nom et qui est basé à Yaoundé.

En tant qu'Ambassadrice de bonne volonté, Chantal Biya poursuivra sur cette lancée, en travaillant principalement avec les secteurs de l'éducation et des sciences de l'UNESCO. Elle devrait contribuer aux efforts de l'Organisation en matière d'égalité des genres, d'autonomisation des femmes et des jeunes filles, d'aide aux personnes vulnérables et aux minorités dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Les Ambassadeurs de bonne volonté de l'UNESCO sont des personnalités qui mettent leur talent et leur renommée au service des idéaux de l'Organisation et qui aident celle-ci à intéresser le public à ses activités. Chantal Biya va rejoindre ce groupe de personnalités qui comptait déjà trois Ambassadeurs originaires du continent africain : Nelson Mandela, ancien Président sud-africain et prix Nobel de la paix, le scientifique malien Cheick Modibo Diarra et l'écrivain nigérian et prix Nobel de littérature, Wole Soyinka.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'actrice indonésienne Christine Hakim nommée Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a nommée l'actrice et productrice indonésienne Christine Hakim Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO pour la formation des enseignants en Asie du Sud-Est.