Crise financière : Ban reporte un voyage à Los Angeles pour des consultations

11 novembre 2008
Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a décidé de repousser son voyage prévu à Los Angeles (Etats-Unis) cette semaine en raison de consultations urgentes à New York sur la crise financière avant le sommet du G20 le 15 novembre à Washington.

« De nombreux dirigeants du monde viennent à New York avant le sommet du G20 à Washington ce week-end et également pour participer à une réunion de haut niveau au siège des Nations Unies. Ces dirigeants ont demandé à avoir des consultations urgentes avec le Secrétaire général pour discuter des stratégies à court et long terme destinées à répondre à la crise financière et pour évoquer d'autres sujets importants qui sont source de préoccupation immédiate », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

Mardi et mercredi, une séance de haut niveau de l'Assemblée générale de l'ONU sur la « culture de paix » est organisée au siège des Nations Unies à l'initiative de l'Arabie saoudite. « Je soutiens de tout mon cœur cette réunion inter-religions qui aura lieu demain au siège. Les valeurs qu'elle cherche à promouvoir sont communes à toutes les religions du monde et peuvent nous aider à combattre l'extrémisme, les préjugés et la haine », a déclaré mardi le Secrétaire général lors de sa conférence de presse mensuelle.

Cette réunion « sera aussi l'occasion d'avoir des consultations de haut niveau avant le sommet sur la crise financière à Washington. Je vais rencontrer un certain nombre de dirigeants, dont le Premier ministre (du Royaume Uni) Gordon Brown » pour discuter de la crise financière, a ajouté M. Ban.

Le Secrétaire général participera au sommet du G20 et il a l'intention d'y faire passer trois messages : « Le premier est que nous devons faire tout notre possible pour atténuer l'impact de la crise sur les gens les plus pauvres et les plus vulnérables dans le monde. Deuxièmement, nous devons répondre aux racines de la crise. Troisièmement, la crise est aussi une occasion de s'attaquer au changement climatique. En cette période économique difficile, la croissance 'verte' peut créer des millions d'emplois », a-t-il dit.

M. Ban a rappelé qu'il se rendrait plus tard en novembre à Doha (Qatar) pour l'ouverture d'une conférence sur le financement du développement et qu'il appellerait les Etats à ne pas oublier leurs promesses dans ce domaine.

Selon la déclaration transmise par sa porte-parole, le Secrétaire général regrette profondément de devoir repousser son voyage prévu à Los Angeles. Ban Ki-moon a parlé avec le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, et le maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa, et d'autres personnalités pour exprimer ses regrets.

Le Secrétaire général devait se rendre à Los Angeles pour une visite de deux jours, au cours de laquelle il devait rencontrer MM. Schwarzenegger et Villaraigosa. Il devait aussi rencontrer des responsables de l'industrie du cinéma dans le but de les encourager à mieux mettre en valeur l'ONU et les sujets qui la préoccupent. M. Ban devait également prononcer un discours à l'Université de Californie à Los Angeles, où il devait recevoir une médaille en remerciement pour sa contribution à la paix et à la sécurité mondiale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.