L'Assemblée générale prohibe la cigarette à l'ONU

6 novembre 2008

L'Assemblée générale a décidé d'interdire la cigarette et la vente de tabac au siège de l'ONU à New York, une décision saluée jeudi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'Assemblée générale a décidé d'interdire la cigarette et la vente de tabac au siège de l'ONU à New York, une décision saluée jeudi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La résolution adoptée par consensus cette semaine impose une « interdiction totale » de la cigarette à l'intérieur des bâtiments ainsi que la vente de tabac. Elle recommande aussi que la cigarette soit « prohibée dans tous les locaux des Nations Unies, y compris les bureaux régionaux et de pays à travers tout le système » et que la vente de tabac soit interdite dans « tous les locaux des Nations Unies ».

Le tabac est la première cause de mortalité que l'on peut prévenir, tuant 5,4 millions de personnes chaque année du cancer des poumons, de maladies cardiaques et d'autres maladies, selon l'OMS.

« Il n'y a pas de niveau acceptable de tabagie passive » selon l'OMS.

La résolution de l'Assemblée générale, adoptée à l'initiative de l'Uruguay, le premier pays des Amériques à avoir mis en place une interdiction de la cigarette, aura une grande influence, indique l'agence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

OMS : la cigarette électronique n'aide pas à arrêter de fumer

Contrairement à ce que suggèrent certaines publicités pour la cigarette électronique, il ne s'agit pas d'une thérapie efficace pour arrêter de fumer, indique vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).