L'Afrique de l'Ouest sous la menace du trafic de drogues

28 octobre 2008
Avec l'aide de l'ONU, la police libérienne fouille une voiture soupçonnée de transporter de la drogue.

Le directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime a prévenu mardi que l'Afrique de l'Ouest risquait de devenir une plaque tournante du trafic de drogues et de la corruption qui y est associée.

Le directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime a prévenu mardi que l'Afrique de l'Ouest risquait de devenir une plaque tournante du trafic de drogues et de la corruption qui y est associée.

Antonio Mario Costa s'exprimait lors d'une conférence sur le trafic de drogues organisée au Cap Vert au cours de laquelle un nouveau rapport de l'ONUDC a été présenté.

Le rapport souligne qu'au moins 50 tonnes de cocaïne des pays andins transitent par l'Afrique de l'Ouest chaque année.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa préoccupation face au problème alarmant de l'augmentation du trafic de drogues et du crime organisé en Afrique de l'Ouest, a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Ban Ki-moon a appelé les Etats concernés à mettre en place une stratégie régionale, et la communauté internationale à les soutenir.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.