Climat : Ban appelle l'Union européenne à conclure un accord avant décembre

22 octobre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mercredi les 27 membres de l'Union européenne (UE) et le chef de la Commission européenne à conclure un accord sur l'énergie et le climat dans le délai prévu du mois de décembre malgré la crise financière, afin d'envoyer un signal fort au reste du monde.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mercredi les 27 membres de l'Union européenne (UE) et le chef de la Commission de l'UE à conclure un accord sur l'énergie et le climat dans le délai prévu du mois de décembre malgré la crise financière, afin d'envoyer un signal fort au reste du monde.

Ce serait un signal positif bien nécessaire lancé à la communauté internationale et aux pays en développement en particulier dans les négociations pour conclure un accord ambitieux sur le changement climatique pour l'après 2012, indique le Secrétaire général dans une lettre aux Etats membres de l'UE, a rapporté sa porte-parole Michèle Montas.

« La crise financière actuelle n'est pas une justification pour retarder l'action à adopter contre le changement climatique, mais plutôt une opportunité de s'attaquer en même temps aux crises financière et climatique », a insisté le Secrétaire général.

M. Ban a ajouté que s'il « comprenait les membres de l'Union européenne qui estimaient difficile d'adopter des mesures ambitieuses en cette période de restrictions économiques et d'incertitude », la politique tournée vers l'avenir de l'UE « pourrait conduire à une croissante économique 'propre' qui créerait des millions de nouveaux emplois ».

« Les investissements dans des industries propres ont montré partout qu'ils pouvaient fournir des revenus à long terme et profitables », a dit Ban Ki-moon.

L'accord sur changement climatique qui doit être conclu à Copenhague au plus tard à la fin de 2009, doit prévoir de nouvelles mesures pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et un transfert de technologies propres pour remplacer le dispositif du Protocole de Kyoto. Ban Ki-moon a félicité l'Union européenne pour son leadership en la matière, a dit la porte-parole.

Les Etats-Unis, l'Etat qui produit le plus de pollution, ne sont pas partie au Protocole de Kyoto.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.