Guinée-Bissau : Le Conseil de sécurité inquiet de la montée du trafic de drogue

15 octobre 2008

Le Conseil de sécurité de l'Onu s'est déclaré mercredi gravement préoccupé par la montée du trafic de drogues et de la criminalité organisée en Guinée-Bissau qui menace la paix et la sécurité dans ce pays et la sous-région.

Dans une déclaration lue par la présidence du Conseil, il souligne qu'il incombe au gouvernement de s'attaquer à ce problème et demande à la communauté internationale de coopérer activement avec lui, en particulier en soutenant le renforcement des capacités des autorités nationales responsables de l'application des lois et de la justice.

Le Conseil se félicite de l'initiative de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDAO), de convoquer une conférence régionale sur la lutte contre le trafic de drogue les 28 et 29 octobre 2008 à Praia (Cap Vert) et attend avec intérêt le plan régional d'action qui doit en résulter.

Les 15 membres du Conseil se félicitent par ailleurs que le gouvernement « soit déterminé à tenir des élections législatives le 16 novembre 2008 et que la communauté internationale – notamment l'Angola, le Brésil, le Portugal, la CEDEAO, l'Union européenne, le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix et le Programme des Nations Unies pour le développement – fournisse un soutien technique et financier à cet égard ». Il demande aux donateurs de continuer à assurer des ressources financières pour appuyer le processus électoral.

Le Conseil demande au gouvernement, aux partis politiques, aux forces de sécurité et à la société civile « d'assurer des conditions favorables à la tenue d'élections transparentes, libres et régulières, et de respecter les résultats du scrutin ».

Le Conseil note enfin avec satisfaction que la Commission de consolidation de la paix siégeant en formations en Guinée-Bissau a adopté le 1er octobre 2008 le cadre stratégique pour la consolidation de la paix dans ce pays et note qu'il importe de mettre en œuvre efficacement et dans les meilleurs délais les projets à impact rapide financés par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La croissance du trafic de drogues en Guinée-Bissau nécessite une solution régionale

Le responsable des affaires politiques de l'ONU, B. Lynn Pascoe, a appelé mardi le Conseil de sécurité à envisager une solution régionale au trafic de drogues en Guinée-Bissau, devenue une nouvelle plaque tournante entre l'Amérique du Sud et l'Europe.