Le chef des opérations de maintien de la paix Alain Le Roy en visite au Tchad

13 octobre 2008

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, devait arriver lundi au Tchad après une série de visites sur le terrain au Soudan, la première depuis on entrée en fonction en août.

Alain Le Roy devait s'entretenir avec le président de la république du Tchad Idriss Déby et le Premier ministre Youssouf Saleh Abbas, les ambassadeurs des cinq membres permanents du Conseil de sécurité à N'Djamena, la capitale, ainsi que le personnel de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), indique un communiqué.

Il se rendra aussi à Abéché, dans l'Est du Tchad, où sont déployés la MINURCAT et une force de l'Union européenne, l'EUFOR, avant d'aller à Farchana, à la frontière du Soudan, localité qui abrite des dizaines de milliers de personnes déplacées.

Dimanche le Secrétaire général adjoint a achevé sa visite au Soudan par une série de rencontre dans la capitale Khartoum où il s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères Deng Alor, l'assistant présidentiel Nafi Ali Nafi, le directeur général de la sécurité nationale Salah Abdallah et le sous-secrétaire aux affaires étrangères Mutrif Siddiq.

Ses entretiens ont porté sur les élections prévues en 2009 au Nord et au Sud Soudan, auxquelles la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) prêtera son soutien, et d'autre part sur la poursuite du déploiement de l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD).

A cet égard, la MINUAD a annoncé dimanche également l'arrivée à El Fasher, au Darfour, de 130 officiers de police indonésiens, à bord d'un avion spécial des Nations Unies en provenance de Djakarta.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : L'ONU devrait déployer 4.500 soldats supplémentaires avant 2009

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a annoncé lors de sa visite à El-Fasher, au Darfour, que les Nations Unies avaient l'intention de déployer au moins 4.500 soldats d'ici à la fin de l'année, portant le total à 65% du nombre de troupes prévues.