Darfour : L'ONU devrait déployer 4.500 soldats supplémentaires avant 2009

10 octobre 2008
Le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Alain Le Roy, avec Minni Minawi, chef de l'Armée de libération du Soudan, à El Fasher, au Nord Darfour.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a annoncé lors de sa visite à El-Fasher, au Darfour, que les Nations Unies avaient l'intention de déployer au moins 4.500 soldats d'ici à la fin de l'année, portant le total à 65% du nombre de troupes prévues.

Alain Le Roy a fait cette annonce lors d'une entrevue avec des représentants de personnes déplacées de trois camps du Nord Darfour, jeudi à El Fasher, a rapporté vendredi la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Le Secrétaire général adjoint a ajouté que le Département des opérations de maintien de la paix de l'ONU (DPKO selon l'acronyme anglais) prévoyait aussi avec l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) d'accroître le nombre de policiers dans les camps de réfugiés.

Lors de rencontres avec des représentants de la société civile de différentes parties du Nord-Darfour, ceux-ci ont jugé que le seul moyen de réaliser la paix au Darfour était de « faire pression » sur toutes les parties impliquées à s'assoir à la même table.

Alain Le Roy a quitté El-Fasher vendredi pour El-Geneina, dans le Darfour-Ouest, pour la deuxième partie de son voyage dans cette vaste région de l'ouest du Soudan.

Alain Le Roy devait aussi se rendre à Nyala, au Sud-Darfour, où il devait rencontrer des représentants des autorités locales, des personnes déplacées et des membres du personnel de la MINUAD, a dit la porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.