L'UNIFEM et l'UE appellent à agir contre les violences faites aux femmes dans les conflits

10 octobre 2008

Le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM) et la présidence française de l'Union européenne ont appelé vendredi lors d'un colloque à Bruxelles les Etats membres de l'UE à agir contre les violences visant les femmes dans les contextes de guerre.

« Nous ne sommes pas ici pour une nouvelle table ronde pour se lamenter sur la nature terrible et systématique de la violence. Aujourd'hui, nous nous concentrons sur ce qui marche pour empêcher cette violence et sur ce qui doit être fait », a déclaré la directrice exécutive de l'UNIFEM, Inès Alberdi. « Nous recherchons des réponses concrètes qui permettent de ne plus considérer les violences sexuelles comme une part inévitable des conflits », a-t-elle ajouté.

Les travaux du colloque ont porté sur les moyens de renforcer l'efficacité des réponses pour faire face aux violences sexuelles auxquelles sont confrontées les femmes dans des situations de conflit et de consolidation de la paix, précise un communiqué de l'UNIFEM.

« La présidence française est déterminée à s'assurer que les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU ne resteront pas de la pure rhétorique », a dit la secrétaire d'Etat française chargée des droits de l'homme, Rama Yade, à l'ouverture du colloque. « Je suis particulièrement heureuse d'annoncer que les recommandations de cette conférence seront prises en considération dans l'examen actuel des directives opérationnelles de l'UE », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.