HCR : Nouvelle tragédie dans le Golfe d'Aden, 100 personnes portées disparues

10 octobre 2008

Près de 100 personnes auraient été jetées par-dessus bord au large du Yémen par leurs passeurs alors qu'ils tentaient de traverser le Golfe d'Aden en provenance de Somalie, a indiqué vendredi l'agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et ses partenaires sont à la recherche de ces personnes, a indiqué le porte-parole de l'agence, Ron Redmond, lors d'un point de presse à Genève.

Certains des 47 survivants ont indiqué au HCR au Yémen que le bateau transportant 150 passagers était parti du port de Marera en Somalie, près de Bossaso, lundi. La traversée a duré trois jours.

A cinq kilomètres des côtes du Yémen, tous les passagers à part 12 d'entre eux ont été forcés à sauter par-dessus bord. Les 12 personnes ont été mises dans un bateau plus petit, tandis que les autres ont dû essayer de nager jusqu'au rivage.

Selon le HCR, 47 y sont parvenus, mais les autorités yéménites ont déjà enterré cinq corps.

Le trafic d'êtres humains entre la Somalie et le Yémen a récemment augmenté du fait du conflit en Somalie. Cette année, 32.000 personnes ont fait cette traversée périlleuse. Au moins 230 sont mortes et 365 restent portées disparues.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Golfe d'Aden : 52 Somaliens morts après avoir été abandonnés par leurs passeurs

Cinquante-deux Somaliens sont morts après que leur bateau a été abandonné par les trafiquants qui devaient assurer leur passage de Somalie vers le Yémen dans le Golfe d'Aden, a indiqué lundi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).