L'ONU félicite Martti Ahtisaari, lauréat 2008 du Prix Nobel de la paix

10 octobre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité vendredi l'ancien président finlandais et négociateur de paix des Nations Unies Martti Ahtisaari, qui a reçu le Prix Nobel de la paix cette année.

Ban Ki-moon a salué « un collègue de longue date aux Nations Unies et un allié dans la cause de la paix, du développement et des droits de l'homme », dans une déclaration transmise par sa porte-parole.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a aussi félicité Martti Ahtisaari. « Il est réconfortant de voir que les efforts infatigables de Martti Ahtisaari pour nourrir le dialogue et défendre la paix au milieu des crises ont été reconnus par le comité norvégien du Nobel, comme ils l’avaient déjà été, un peu plus tôt cette année, par le jury international du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix », a déclaré le directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura.

Président de la Finlande de 1994 à 2000 et fondateur de l'Organisation non gouvernementale Crisis Management Initiative, Martti Ahtisaari a reçu le Prix Félix Houphouët-Boigny le 2 octobre au Siège de l'UNESCO.

Lors de cette cérémonie, Martti Ahtisaari avait exhorté la communauté internationale à redoubler d'effort pour résoudre les conflits : « Je suis très inquiet de voir le grand nombre de conflits que la communauté internationale n'a pas réglé. Nous ne devrions jamais admettre que ces conflits soient figés à jamais. Tous les conflits du monde doivent être réglés. Chaque conflit peut être vu comme un problème essentiel requérant l'attention immédiate de la communauté internationale ».

Martti Ahtisaari a accompli de nombreuses missions de paix pour le compte des Nations Unies, notamment en Namibie et dans les Balkans. Dans le cadre de Crisis Management Initiative, il a organisé en septembre 2007 à Helsinki des pourparlers entre groupes musulmans iraquiens sunnites et chiites afin d'aider à la reprise du dialogue entre ces deux communautés.

Il a également facilité le processus qui a abouti le 15 août 2005 à la signature d'un traité de paix entre le gouvernement indonésien et le Gerakan Aceh Merdeka (GAM, Mouvement pour un Aceh libre), mettant fin au conflit dans cette province. En 2000, Martti Ahtisaari a supervisé le processus du désarmement de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) en Irlande du Nord à la demande du gouvernement britannique.

Enfin, Martti Ahtisaari a été chargé de mener les négociations entre la Serbie et le Kosovo, mission qui a abouti à la publication en mars 2007 d'un rapport concluant à la nécessité d'accorder au Kosovo une reconnaissance sous supervision internationale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Kosovo : Martti Ahtisaari recommande l&#39indépendance sous supervision internationale

Après plus d&#39un an de pourparlers, constatant qu&#39il est devenu « évident que les parties ne sont pas en mesure de s&#39entendre sur le statut futur du Kosovo », l&#39Envoyé spécial de l&#39ONU, Martti Ahtisaari, s&#39est prononcé en faveur d&#39un « futur Kosovo indépendant viable, durable et stable », dans un premier temps sous la supervision d&#39un Représentant civil international.