La Banque mondiale accorde 25 millions de dollars à Haïti pour la reconstruction

9 octobre 2008

Le président du Groupe de la Banque mondiale, Robert B. Zoellick, a annoncé jeudi l'octroi de dons supplémentaires d'urgence d'un montant de 25 millions de dollars à Haïti pour aider ce pays à assurer son redressement et sa reconstruction, et à rendre ses institutions mieux à même de faire face aux catastrophes naturelles, à la suite des quatre tempêtes tropicales et ouragans qui l'ont frappé depuis le 18 août dernier.

Ces dons permettront de financer la reconstruction des principaux ponts et d'autres travaux de remise en état d'éléments essentiels de l'infrastructure, et d'élargir également la portée des programmes en place pour aider à rendre Haïti moins vulnérable aux catastrophes naturelles et renforcer sa capacité à y faire face.

« Il faut donner une chance à Haïti. La communauté internationale se doit de relever le défi et d'appuyer les effort déployés par le gouvernement et le peuple haïtiens », a déclaré M. Zoellick, qui compte se rendre en Haïti dans le courant du mois. « Ces dons de 25 millions de dollars font partie de l'appui de la Banque au développement d'Haïti, et en particulier à son redressement à la suite des effets dévastateurs causés par Fay, Gustav, Hanna et Ike. »

Les équipes de la Banque mondiale travaillent, en étroite coopération avec le gouvernement haïtien, l'Organisation des Nations Unies, la Commission européenne, la Banque interaméricaine de développement et d'autres partenaires, à une évaluation commune des besoins après les catastrophes, dans le but de dresser un plan de relèvement et de reconstruction concret et coordonné face à cette situation d'urgence, et de rendre le pays mieux à même de faire face aux catastrophes naturelles à l'avenir.

La Banque mondiale a approuvé au total pour 240 millions de dollars d'aide en faveur d'Haïti depuis 2005, y compris un récent don d'urgence de 10 millions de dollars pour aider le gouvernement à faire face à la crise des prix alimentaires (don qui s'inscrit dans le cadre du Programme d'intervention en réponse à la crise alimentaire mondiale). Ce montant n'inclut pas les fonds supplémentaires annoncés jeudi, ni quelques 14 millions de dollars de ressources de fonds fiduciaires investies en Haïti.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Haïti : Espoir d'un renouveau politique, selon le chef de la MINUSTAH

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Haïti, Hédi Annabi, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'espoir d'un renouveau politique malgré les impressionnants défis auxquels est confronté le pays, frappé cet été par plusieurs ouragans dévastateurs.