Climat : Il faut encourager les plus pauvres à exploiter la nature en respectant l'environnement

8 octobre 2008

Il faut encourager les populations rurales les plus pauvres dans le monde à exploiter la nature en respectant l'environnement, ce qui les aidera à affronter la menace que fait peser le changement climatique, selon le Rapport sur les ressources mondiales 2008 publié mercredi.

Les trois-quarts des 2,6 milliards de personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour dépendent des ressources naturelles locales pour leur subsistance. Les menaces que commencent à faire peser le changement climatique et la dégradation des écosystèmes sur la vie de ces gens rendront nécessaire le développement de stratégies de développement qui renforcent la résistance contre ces menaces, souligne ce rapport publié par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et le World Resources Institute dans le cadre du Congrès mondial sur la préservation à Barcelone (Espagne).

« La pauvreté n'appartiendra pas au passé tant que nous n'investirons pas dans une gestion plus intelligente des ressources de la nature dans le monde. Il y a maintenant de nombreux modèles et études de cas qui montrent comment gérer les écosystèmes pour doper les revenus des populations rurales tout en respectant l'environnement », a déclaré le directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

Le rapport prend pour exemple un programme au Bangladesh qui aide des villageois à gérer les ressources de poissons et les marais de manière durable. Avant que le programme ne soit mis en œuvre, le gibier d'eau avait disparu et il y avait une concurrence féroce pour les droits de pêche. Grâce au programme, au cours des huit dernières années, les prises de poissons ont augmenté de 140% et les revenus locaux ont augmenté de 33%.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban : L'ONU doit se consacrer aux plus pauvres et à la sauvegarde des ressources de la planète

L'ONU doit consacrer en priorité tous ses efforts à répondre aux besoins des plus pauvres, à sauvegarder les ressources de la planète et à renforcer le principe de responsabilité au sein de l'Organisation, estime le Secrétaire général Ban Ki-moon dans un rapport présenté lundi à l'Assemblée générale.