Le Secrétaire général attristé par les conséquences du séisme au Kirghizistan

7 octobre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré mardi attristé par les morts, les blessés et les dommages aux infrastructures causés dimanche par un puissant tremblement de terre dans le sud du Kirghizistan.

Selon la presse, le tremblement de terre, d'une magnitude de 6,6 sur l'échelle de Richter, a causé la mort d'au moins 74 personnes et détruit le village isolé de Nura, près de la frontière avec le Tadjikistan et la Chine.

M. Ban « adresse ses condoléances à ceux qui ont perdu leurs proches », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

« Les Nations Unies se tiennent prêtes à aider les autorités du Kirghizistan dans leurs efforts à répondre à la tragédie », ajoute la déclaration.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a commencé à distribuer 400 matelas et 1.500 couvertures dans la zone de la catastrophe. Le résident coordonnateur des Nations Unies au Kirghizistan, Neal Walker, a par ailleurs indiqué que les agences des Nations Unies avaient envoyé des équipes pour procéder à une évaluation des besoins.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.