Ban Ki-moon condamne une attaque sanglante contre des soldats turcs

6 octobre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné ce week-end une attaque attribuée aux séparatistes kurdes du PKK qui a coûté la vie à une quinzaine de soldats turcs vendredi près de la frontière iraquienne.

M. Ban « exprime une fois encore sa plus profonde sympathie au gouvernement et au peuple de Turquie confrontés à la violence terroriste », selon une déclaration transmise samedi par sa porte-parole.

Il appelle « à la poursuite de la coopération entre les gouvernements de Turquie et d'Iraq pour répondre à cette menace et à promouvoir la paix et la stabilité le long de leur frontière ».

Selon la presse, des rebelles kurdes du PKK opérant depuis leurs bases dans le nord de l'Iraq ont attaqué un poste militaire turc situé à quelques kilomètres de la frontière iraquienne, dans la localité montagneuse de Semdinli, causant la mort de 17 soldats turcs. En riposte, l'aviation turque a effectué samedi, dimanche et lundi des raids aériens contre des bases du PKK dans le nord de l'Iraq.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Turquie : Ban Ki-moon condamne les attentats à Istanbul

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi les attentats perpétrés à Istanbul, qui ont fait au moins 16 morts parmi la population civile.