Kosovo : La MINUK rouvre le tribunal d'une enclave à majorité serbe

Kosovo : La MINUK rouvre le tribunal d'une enclave à majorité serbe

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Lamberto Zannier
La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a rouvert vendredi le tribunal de l'enclave ethnique serbe de Mitrovica-Nord, au nord du Kosovo.

La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a rouvert vendredi le tribunal de l'enclave ethnique serbe de Mitrovica-Nord, au nord du Kosovo.

Il s'agit d'une étape pour assurer un retour à la normale de l'état de droit sur tout le territoire du Kosovo, indique un communiqué de la MINUK.

A partir de vendredi, le tribunal fonctionnera avec du personnel international de la MINUK, notamment deux juges, deux procureurs, des agents judiciaires et des assistants administratifs. Dans l'immédiat, ils ne s'occuperont que des affaires de droit pénal urgentes, en appliquant le droit et la procédure de la MINUK.

Dans la prochaine étape, le tribunal recrutera du personnel local.

La MINUK salue le soutien de Belgrade et de Pristina à cette « évolution pragmatique », qui est dans l'intérêt de tous, a dit son chef, le représentant spécial Lamberto Zannier.

Le Kosovo, province de la Serbie sous administration des Nations Unies depuis 1999, a déclaré unilatéralement en février 2008 son indépendance, reconnue par un certain nombre d'Etats mais pas par la Russie ni par la Serbie, qui est disposée à lui accorder une importante autonomie.