L'ex-Premier ministre serbe Sainovic autorisé à se rendre provisoirement en Serbie

2 octobre 2008

L'ex-Premier ministre de Serbie, Nikola Sainovic, actuellement jugé pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, a été autorisé à se rendre temporairement en Serbie du 2 au 17 octobre, a indiqué jeudi le tribunal.

Le tribunal a expliqué que cette décision était fondée sur des motifs humanitaires et que la permission était sujette à un certain nombre de restrictions, dont la surveillance électronique 24 heures sur 24 de l'accusé par les autorités serbes.

Nikola Sainovic a été inculpé par le TPIY en mai 1999 pour crimes de guerre contre des Albanais du Kosovo et d'autres non-serbes vivant au Kosovo en 1999. Il a été transféré à La Haye en 2003 et son procès, aux côtés de cinq co-accusés, a commencé le 10 juillet 2006.

Nikola Sainovic, l'ex président serbe Milan Milutinovic, Nebojsa Pavkovic, Dragoljub Ojdanic, Vladimir Lazarevic et Sreten Lukic, ont été inculpés pour la déportation, le transfert forcé, le meurtre et la persécution de milliers d'Albanais du Kosovo et d'autres non-serbes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ex-président serbe Milutinovic autorisé à se rendre en Serbie pour raison médicale

L'ex-président serbe Milan Milutinovic, actuellement jugé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie à La Haye, a été autorisé à se rendre temporairement en Serbie du 10 septembre au 2 octobre pour raison médicale, a annoncé mercredi le tribunal.