Changement climatique : Ban juge urgent de mieux se préparer aux catastrophes naturelles

29 septembre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a jugé urgent lundi de mieux se préparer aux catastrophes naturelles, dont la fréquence a augmenté ces dernières années, pour s'adapter au changement climatique.

« La fréquence des catastrophes causées par les inondations et les tempêtes a augmenté nettement au cours des dernières années. Il est plus urgent que jamais de renforcer nos préparatifs », a déclaré M. Ban, lors d'une réunion ministérielle sur ce thème à New York. Rien qu'au cours des dernières semaines, d'énormes inondations ont ravagé le nord de l'Inde et les ouragans Gustav, Hanna et Ike ont frappé le golfe du Mexique, affectant des millions de personnes, a-t-il rappelé.

Selon le Secrétaire général, il est possible d'agir, comme le prouvent certaines expériences réussies en matière de réduction des risques. « Des pays tels que le Bangladesh, Cuba, la Jamaïque, Madagascar et les Philippines ont montré que des bâtiments bien conçus, une utilisation appropriée des terrains, une formation du public, une préparation des communautés et des systèmes d'alertes efficaces peuvent réduire l'impact des pires événements météorologiques », a-t-il dit.

Selon lui, la préparation aux risques « sauve non seulement des vies mais est moins coûteuse que les opérations d'urgence après les catastrophes ». Des estimations indiquent qu'incorporer une protection contre les catastrophes dans les nouveaux établissements de santé et écoles n'augmenterait que de 4% leur coût, a-t-il souligné.

« Un certain nombre de pays a réduit l'impact des catastrophes en investissant dans des mesures tels que le contrôle des inondations, la conception de bâtiments résistant aux cyclones, et la protection des écosystèmes côtiers, dont les mangroves et les récifs coralliens », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Changement climatique : de grandes agences de publicité s'engagent aux côtés de l'ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé lundi avec plus de 20 dirigeants de l'industrie mondiale de la publicité un nouveau partenariat destiné à sensibiliser l'opinion publique sur les efforts déployés par l'ONU pour conclure un nouvel accord mondial sur les changements climatiques en décembre 2009 à Copenhague.