Ban Ki-moon condamne un attentat au Liban

29 septembre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a fermement condamné lundi un attentat à Tripoli, au Liban, qui a causé la mort de plusieurs personnes, dont des membres des forces armées libanaises.

Le Secrétaire général « adresse ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au gouvernement et aux forces armées du Liban. Il espère que les auteurs de cet acte seront traduits en justice », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

Le Secrétaire général se dit « encouragé par les mesures prises au cours des dernières semaines par les Libanais pour reprendre le dialogue national et les appelle à ne pas se laisser dissuader par cette nouvelle attaque ».

Selon la presse, une voiture piégée a explosé lundi à Tripoli, au nord du Liban, près d'un bus transportant des soldats de l'armée libanaise, tuant cinq personnes et en blessant 17 autres. Il s'agit du deuxième attentat en un peu plus d'un mois contre l'armée libanaise.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban et le Conseil de sécurité condamnent le meurtre d'un responsable libanais

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné jeudi l'attentat à la voiture piégée qui a tué mercredi soir au Liban un responsable politique de l'opposition, M. Ban affirmant que cela montrait la nécessité d'une réconciliation politique dans ce pays.