Le Groupe des amis sur le Myanmar appelle le gouvernement à coopérer davantage

27 septembre 2008
Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avec son conseiller spécial sur le Myanmar, Ibrahim Gambari.

Le Groupe des amis du Secrétaire général de l'ONU sur le Myanmar réuni samedi pour une réunion de haut niveau au siège des Nations Unies à New York a appelé le gouvernement du Myanmar à travailler plus étroitement avec la mission de bons offices de l'ONU, a indiqué la porte-parole du Secrétaire général.

“Tout en notant les récentes mesures prises par le gouvernement du Myanmar, les membres du Groupe l'ont encouragé à travailler plus étroitement et à réagir plus positivement aux bons offices des Nations Unies pour répondre aux principaux sujets de préoccupation de la communauté internationale, particulièrement la libération des prisonniers politiques, dont Daw Aung San Suu Kyi, et le lancement d'un dialogue entre le gouvernement et l'opposition », selon une déclaration transmise par la porte-parole.

Les membres du Groupe ont encouragé toutes les parties au Myanmar à saisir l'opportunité des bons offices des Nations Unies, tout en soulignant la responsabilité du gouvernement du Myanmar à montrer son engagement à coopérer avec les bons offices à travers d'autres résultats tangibles.

Il s'agissait de la sixième réunion du Groupe depuis qu'il a été établi en décembre 2007.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a remercié tous les Amis de leur participation à un haut niveau pour une discussion utile et constructive. Il a aussi salué la participation de ministres de plusieurs pays concernés ainsi que celles du Secrétaire général de l'Association des nations de l'Asie du sud-est (ASEAN) et du Haut représentant de l'Union européenne.

Selon M. Ban, cette réunion a montré clairement l'importance que la communauté internationale accorde à la situation au Myanmar. « Les membres du Groupe ont été unanimes pour exprimer leur soutien fort et durable aux bons offices du Secrétaire général et à leur mise en œuvre par son conseiller spécial, Ibrahim Gambari », d'après la déclaration.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.