Le Quatuor pour le Moyen-Orient appelle à des progrès tangibles sur le terrain

26 septembre 2008

Réuni vendredi au plus haut niveau au siège des Nations Unies à New York, le Quatuor pour le Moyen-Orient a souhaité des « progrès visibles et tangibles » sur le terrain pour accompagner les négociations de paix israélo-palestiniennes.

Le Quatuor, composé des États-Unis, de la Fédération de Russie, de l'ONU et de l'Union européenne, a réaffirmé son soutien aux négociations bilatérales entre Israël et l'Autorité palestinienne, « soulignant l'importance de sa confidentialité pour préserver son intégrité ».

Mais il faut se concentrer sur des améliorations sur le terrain, ont souligné ses membres, qui ont appelé les deux parties à respecter leurs obligations aux termes de la Feuille de route, un plan proposé aux parties par le Quatuor en avril 2003.

Le Quatuor a exprimé sa « préoccupation face à l'accroissement des activités de colonisation par Israël », appelant ce dernier à les geler immédiatement. Il a aussi « condamné l'accroissement des violences commises par les colons à l'encontre des civils palestiniens », exhortant Israël à « faire respecter l'ordre public sans discrimination et sans exception ».

Réciproquement, le Quatuor a « condamné les actes de terrorisme à l'encontre des Israéliens, notamment les attaques à la roquette provenant des territoires palestiniens ». Il a appelé l'Autorité palestinienne à « démanteler l'infrastructure du terrorisme et à promouvoir une atmosphère de tolérance ».

Le Quatuor a souhaité aussi l'unité palestinienne sur la base des engagements de l'Organisation de libération de la Palestine.

Etaient réunis à New York le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov, la Secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice, le Haut Représentant pour la Politique étrangère et de sécurité commune de l'Union européenne Javier Solana, le Commissaire européen pour les relations extérieures Benita Ferrero-Waldner et le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Proche-Orient : Ban Ki-moon appelle à poursuivre le processus lancé à Annapolis

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé lundi à poursuivre le processus politique lancé à Annapolis en novembre 2007 sur la paix au Proche-Orient, lors d'une réunion du Comité spécial de liaison sur la Conférence des donateurs pour la Palestine au siège des Nations Unies à New York.