Ban appelle le G77 et la Chine à agir face à la crise alimentaire, énergétique et climatique

26 septembre 2008
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi le Groupe des 77 et la Chine à agir face au changement climatique et à la crise alimentaire et énergétique, lors de la réunion annuelle des ministres des affaires étrangères de ce groupe, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

Le Groupe des 77 aux Nations Unies est une coalition de pays en développement qui a pour but de promouvoir les intérêts économiques collectifs de ses membres. Constitué en 1964 par 77 pays membres fondateurs, le groupe s'est depuis élargi pour atteindre 130 pays.

« L'affaiblissement de l'économie mondiale, la forte hausse des prix des denrées alimentaires et du carburant, et le changement climatique menacent d'inverser les gains obtenus en matière de développement », a déclaré le Secrétaire général. « C'est particulièrement vrai dans les pays les moins développés. De récentes données indiquent que le nombre de gens vivant dans la pauvreté extrême dans ces pays est beaucoup plus élevé que les précédentes estimations », a-t-il ajouté.

Selon lui, cela « rend d'autant plus impératif que nous agissions de manière urgente ». Il s'est dit réconforté par les promesses faites la veille par les pays développés et en développement pour remplir les Objectifs du millénaire pour le développement d'ici à 2015 et par la réunion de haut niveau sur les besoins de l'Afrique le 22 septembre.

Le Secrétaire général a réitéré son appel aux Etats membres à conclure rapidement le cycle de Doha des pourparlers sur le commerce mondial. « Un cycle de Doha pro-développement serait un fort catalyseur pour intégrer les pays en développement dans l'économie internationale », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.