Ban Ki-moon salue la libération de prisonniers politiques par le Myanmar

24 septembre 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité mercredi de la libération la veille par le gouvernement du Myanmar de plusieurs prisonniers politiques, dont le plus ancien d'entre eux U Win Tin et six autres membres importants de la Ligue nationale pour la démocratie, dans le cadre d'une procédure d'amnistie.

« La libération de prisonniers politiques était un des points de discussion entre le conseiller spécial du Secrétaire général, Ibrahim Gambari, et le gouvernement du Myanmar lors de sa dernière visite », selon une déclaration transmise par la porte-parole du Secrétaire général.

M. Ban “répète que tous les prisonniers politiques devraient être libérés et que tous les citoyens du Myanmar devraient être en mesure de profiter des libertés politiques, comme une étape nécessaire vers le processus de dialogue et de réconciliation nationale ». Il attend que le gouvernement du Myanmar fasse plus en la matière, ajoute la déclaration.

U Win Tin, âgé de 79 ans, a été rédacteur en chef du quotidien Hanthawati et un des fondateurs de la Ligue nationale pour la démocratie, dirigée par le prix Nobel Aung San Suu Kyi qui est toujours assignée à résidence. Il avait été arrêté en juillet 1989 pour son appartenance supposée au Parti communiste du Myanmar, une organisation interdite.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.