L'UNESCO lance un nouveau fonds pour promouvoir l'alphabétisation dans le monde

23 septembre 2008

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé cette semaine un nouveau fonds pour promouvoir l'alphabétisation dans le monde auquel les Etats-Unis ont promis une contribution de deux millions de dollars.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé cette semaine un nouveau fonds pour promouvoir l'alphabétisation dans le monde auquel les Etats-Unis ont promis une contribution de deux millions de dollars.

La Première Dame des Etats-Unis, Laura Bush, a annoncé lundi que l'UNESCO recevrait cette somme de l'Agence des Etats-Unis pour le développement (USAID) afin de lancer le Fonds de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation, selon un communiqué de l'UNESCO.

« Éradiquer l'analphabétisme représente un défi pour tous les pays - et chaque gouvernement doit donc agir en investissant dans l'éducation de sa population », a déclaré Laura Bush. « Investir dans l'alphabétisation, c'est améliorer les chances des enfants et de leurs familles, renforcer l'économie, et permettre aux populations de mieux protéger leur santé ».

Le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a salué l'initiative nord-américaine, qui a été rendue publique au cours d'un Colloque sur la promotion de l'alphabétisation dans le monde, organisé par la Maison Blanche à New York, en marge de l'Assemblée générale annuelle des Nations Unies.

Koïchiro Matsuura a aussi annoncé que Laura Bush avait accepté son invitation à demeurer Ambassadrice honoraire de l'UNESCO pour la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation jusqu'à son terme, en 2012. La Première Dame des Etats-Unis occupe cette fonction depuis le lancement de la Décennie en 2003.

Le directeur général de l'UNESCO a incité « d'autres partenaires – gouvernements, société civile et donateurs privés - à investir en faveur de l'alphabétisation en contribuant à ce Fonds ».

Les participants au colloque ont aussi examiné les conclusions des six conférences régionales de l'UNESCO sur l'alphabétisation organisées dans le sillage de la Conférence de la Maison Blanche sur l'alphabétisation dans le monde qui s'était tenue en septembre 2006. Ils se sont notamment penchés sur les programmes susceptibles d'être reproduits dans le monde avec le soutien des pouvoirs publics locaux, de la société civile et du secteur privé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.