RD Congo : L'UNICEF réclame la libération de 90 écoliers enlevés par des rebelles dans le nord-est

22 septembre 2008

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a réclamé lundi la libération inconditionnelle de 90 écoliers enlevés le 17 septembre par les rebelles de la Lord's Resistance Army (LRA) dans la Province Orientale, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Lors d'attaques simultanées contre les villages de Kiliwa, Duru et Nambia, dans le territoire de Dungu, la LRA a pris 50 enfants dans une école primaire à Kiliwa et quarante autres dans une école secondaire à Duru, selon les informations fournies par les autorités locales, a précisé l'UNICEF dans un communiqué. Les enfants auraient été emmenés dans les bases de la LRA qui se trouvent à proximité dans la forêt.

« L'UNICEF réclame la libération inconditionnelle des enfants enlevés », a déclaré le chef des opérations de l'UNICEF dans l'est de la RDC, Julien Harneis. « Ces enfants ont été enlevés alors qu'ils étaient dans leurs écoles. L'UNICEF est très préoccupée qu'ils soient désormais forcés de se battre ou de soutenir les combats, mettant leur vie en danger », a-t-il ajouté.

En plus des enfants enlevés, un chef de village et deux missionnaires italiens ont été pris, au moins trois civils ont été tués, des centres de santé ont été pillés et des maisons brûlées. A Kiliwa, le village tout entier, à l'exception du centre de santé, a été incendié. La population a fui et a commencé à arrivé lundi matin dans la ville de Dungu.

L'UNICEF a rappelé à toutes les parties que l'enlèvement d'enfants et leur emploi dans des groupes armés est un crime de guerre et un crime contre l'humanité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RD Congo : la MONUC appuie les forces armées congolaises contre les rebelles de la LRA

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a indiqué mardi qu'elle appuyait les Forces armées congolaises (FARDC) contre les rebelles de la Lord Resistance Army (LRA) pour les dissuader d'attaquer les populations.