Kosovo : le chef de la MINUK révèle les détails d'une mission reconfigurée

19 septembre 2008

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Kosovo, Lamberto Zannier, a révélé vendredi au personnel de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) les détails du processus de reconfiguration de la mission dont le rôle a été modifié par la déclaration d'indépendance du Kosovo.

« Après neuf ans, la situation au Kosovo a changé et cela signifie que la MINUK doit aussi changer », a déclaré M. Zannier. Il a précisé que la MINUK, qui va réduire ses effectifs, garderait des fonctions clés incluses dans la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'ONU, dont le suivi politique et la facilitation du dialogue entre Pristina et Belgrade sur des questions pratiques, selon un communiqué de la MINUK.

La Mission maintiendra aussi sa présence sur le terrain à travers son bureau à Mitrovica et ses trois petits bureaux dans d'autres parties du Kosovo. Elle renforcera également son interaction avec l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

M. Zannier a assuré que les minorités au Kosovo continueraient à être le sujet de l'attention de la Mission à l'avenir.

Le Kosovo, province serbe sous administration des Nations Unies depuis 1999, a déclaré son indépendance le 17 février 2008 et l'Assemblée du Kosovo a adopté le 9 avril une « Constitution de la république du Kosovo », qui est entrée en vigueur le 15 juin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Kosovo : le chef de la MINUK encourage l'OSCE à jouer un rôle encore plus actif

La reconfiguration de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) offre l'opportunité pour l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de jouer un rôle encore plus actif au Kosovo, a déclaré jeudi le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Kosovo, Lamberto Zannier, devant le Conseil permanent de l'OSCE à Vienne.