L'UNESCO s'inquiète pour la sécurité des journalistes dans le Caucase

18 septembre 2008

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a exprimé jeudi son inquiétude pour la sécurité des journalistes dans le Caucase.

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a exprimé jeudi son inquiétude pour la sécurité des journalistes dans le Caucase.

Il s'est dit « profondément choqué par les trop nombreuses informations faisant état de violences à l'encontre de journalistes dans le Caucase » et a appelé « les autorités de la région à faire tout leur possible pour améliorer la sécurité du personnel des médias ».

M. Matsuura a manifesté son inquiétude suite aux informations concernant l'assassinat d'Abdullah Alishaev, journaliste au Daghestan, et la mort de Magomed Yevloyev, propriétaire d'un site indépendant d'informations en République d'Ingouchie, deux républiques de la Fédération de Russie. « Les meurtres de journalistes sont des crimes contre la société dans son ensemble car ils portent atteinte à la liberté d'expression et au droit des habitants de la région à avoir accès à une information indépendante. J'espère que l'enquête lancée par les autorités permettra de traduire les coupables en justice », a déclaré Koïchiro Matsuura.

Abdullah Alishaev est décédé le 3 septembre, suite aux blessures reçues la veille quand il a été attaqué par des inconnus armés, à Makhachkala, la capitale du Daghestan. Le journaliste travaillait sur les questions religieuses pour la télévision locale TV-Chirkei.

Magomed Yevloyev est décédé après avoir été arrêté par la police, le 31 août, alors qu'il rentrait en République d'Ingouchie, après un voyage à Moscou. Des policiers l'ont déposé à l'hôpital où il a succombé à des blessures par balle à la tête. Magomed Yevloyev avait dirigé le site www.ingushetiya.ru, dont il était un des fondateurs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne la mort de journalistes lors du conflit en Géorgie

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné la mort de trois journalistes en Géorgie, dont deux dans la région séparatiste d'Ossétie du Sud où ont éclaté les premiers affrontements entre les forces géorgiennes et russes début août.