Tchad: première mission dans l'Est pour une unité spécialisée de police formée par l'ONU

16 septembre 2008

Une unité spécialisée de police tchadienne formée par l'ONU a commencé mardi sa première mission de reconnaissance dans l'est du Tchad, avant son déploiement dans la région, a indiqué la porte-parole adjointe du Secrétaire général de l'ONU à New York.

Quelques 70 membres du Détachement intégré de sécurité (DIS), qui ont été formés par la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), se rendront à Abeché, Goz Beida, Farchana, Iriba, Guereda et Bahai.

Cette unité spécialisée est composée de policiers et de gendarmes chargés de la protection des réfugiés et des personnes déplacées internes.

La MINURCAT a formé jusqu'à maintenant 320 membres de ce contingent et prévoit d'en former encore 500 autres.

La semaine dernière, le chef de la MINURCAT, Victor Angelo, avait visité un camp à Farchana accueillant plus de 20.000 réfugiés du Darfour (Soudan). Il avait souligné qu'une des principales préoccupations de l'ONU dans l'est du Tchad était la situation humanitaire des 250.000 réfugiés et 180.000 déplacés internes vivant dans cette zone, ainsi que l'amélioration de l'accès à l'éducation, aux soins médicaux et aux opportunités économiques.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Enfants et conflit armé au Tchad : peu de progrès constatés

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, constate dans un rapport rendu public mardi qu'il est très difficile de mettre un terme aux graves violations des droits des enfants au Tchad et que peu de progrès ont été accomplis au cours de l'année passée.