Le Secrétaire général arrive à l'ONU en taxi solaire

12 septembre 2008

Le Secrétaire général Ban Ki-moon est arrivé vendredi matin au siège de l'ONU à bord d'un taxi fonctionnant à l'énergie solaire – un message en faveur de la lutte contre le changement climatique.

« J'espère que ce taxi solaire qui utilise une source alternative d'énergie, pourra lancer un message à travers le monde en faveur de la créativité et de solutions pratiques », a dit Ban Ki-moon à son arrivée, après un trajet qualifié de « fantastique ».

Une fois arrivé à l'ONU, Ban Ki-moon a eu une vidéoconférence avec le président Susilo Bambang Yudhoyono de l'Indonésie, le Premier ministre Donald Tusk de la Pologne et le Premier ministre Anders Fogh Rasmussen du Danemark, qui sont présidents et futurs présidents de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Une réunion intermédiaire dans les négociations pour prévoir des mesures pour lutter contre le changement climatique après l'expiration du Protocole de Kyoto doit se tenir à Poznań, en Pologne, en décembre.

Le Secrétaire général a espéré que la réunion finale de Copenhague conduirait à l'adoption d'un traité efficace, équilibré et qui pourra être ratifié avant 2012.

Le véhicule solaire, une initiative de Louis Palmer, est soutenu par le gouvernement de la Suisse et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). Louis Palmer a déjà fait l'équivalent du tour de la Terre, 40.000 km, dans son véhicule.

Partant de Suisse, il s'est rendu l'année dernière à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Bali. Il voyage cette année aux Etats-Unis et terminera son voyage à la conférence de Poznan, en Pologne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

'Cool UN' a été une réussite

L'initiative du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon visant à réduire la climatisation au siège de l'ONU à New York pendant le mois d'août a été une réussite en termes d'économies d'énergie, a annoncé lundi sa porte-parole Michèle Montas.