Afrique de l'Ouest : l'ONU appelle à poursuivre l'assistance aux victimes des inondations

10 septembre 2008

Les inondations en Afrique de l'Ouest ont affecté plus de 130.000 personnes qui ont besoin d'une assistance, a prévenu mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Les inondations en Afrique de l'Ouest ont affecté plus de 130.000 personnes qui ont besoin d'une assistance, a prévenu mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Après des mois de pluies importantes, les villages ont été submergés et les maisons, les récoltes et les infrastructures détruites, sans compter la diffusion de maladies transportées par l'eau, indique un communiqué.

Les pays les plus touchés sont le Togo, le Ghana, le Niger, le Bénin, le Mali, le Burkina Faso et le Sénégal. Les inondations ont aussi touché le Libéria et la Mauritanie, mais l'impact humanitaire y est moins important.

Selon l'OCHA, il est nécessaire de maintenir le niveau d’alerte afin d'éviter des catastrophes de grande ampleur dans les semaines qui viennent, il faut installer des équipements pour rediriger l’eau à l'écart des villages plutôt que de subir le coût du déplacement des villageois, fournir des kits humanitaires pour éviter les épidémies, notamment de paludisme et apporter une assistance alimentaire aux plus vulnérables.

« La communauté internationale ne doit pas les oublier », a souligné John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU.

Une série d'ateliers de formation dans les pays touchés l'année dernière a déjà permis de réduire le nombre de victimes des inondations. En 2007, 800.000 personnes avaient été touchées contre 130.000 cette année. Il y avait eu plus de 200 morts contre 30 cette année, selon le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique de l'Ouest : Les services aériens humanitaires du PAM en manque d'argent

Les services aériens humanitaires des Nations Unies en Afrique de l'Ouest sont menacés par le manque de ressources financières, a prévenu le Programme alimentaire mondial (PAM).