Ban Ki-moon achève son voyage en Europe à Madrid

2 septembre 2008
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a achevé mardi un voyage d'une semaine en Europe par une rencontre avec le président du gouvernement espagnol José Luis Zapatero à Madrid et le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Zapatero, M. Ban a exprimé son inquiétude concernant la situation humanitaire complexe et imprévisible en Géorgie, où le nombre de personnes déplacées ne cesse d'augmenter. Il a précisé que des équipes de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés continuaient de surveiller attentivement ces mouvements de populations et fournissaient un soutien aux déplacés, a indiqué sa porte-parole adjointe, Marie Okabe, lors d'un point de presse à New York.

En réponse à une question concernant le Sahara Occidental, le Secrétaire général a souligné qu'il avait reconnu l'importance de poursuivre les négociations aussi longtemps que les parties sont engagées dans le processus. En attendant, il a salué l'accord des parties à élargir le programme de mesures de confiance. Selon lui, cet accord a un impact direct sur la qualité de vie des gens du Sahara Occidental et il peut aider à établir la confiance, ce qui pourrait permettre de sortir de l'impasse dans d'autres domaines.

Lundi, Ban Ki-moon a visité l'exposition internationale EXPO 2008 à Saragosse sur le thème de « L'eau et le développement durable ». Il a exprimé l'engagement de l'ONU à protéger et à gérer de manière adéquate les précieuses ressources en eau dans le monde.

Le même jour, il se trouvait dans la matinée à Genève, où il a participé à une cérémonie marquant le cinquième anniversaire de l'attentat contre le quartier-général de l'ONU à Bagdad. Il a rencontré des familles de victimes et des survivants de cet attentat qui a frappé l'organisation le 19 août 2003 et a causé la mort de 22 personnes. Auparavant, il s'est rendu sur le site où se trouvent les restes d'un drapeau de l'ONU retiré des décombres de l'attentat contre un bureau de l'ONU à Alger en décembre 2007. Il y a déposé une couronne.

Dimanche, le Secrétaire général a prononcé un discours à l'occasion de l'ouverture de la 29e session du Groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique marquant le 20e anniversaire de ce groupe.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.