L'ONU va former les dirigeants afghans aux nouvelles technologies

29 août 2008

Un accord a été signé vendredi entre le gouvernement afghan et le bureau de l'ONU pour l'Asie et le Pacifique afin de former les dirigeants afghans aux nouvelles technologies afin qu'ils puissent s'en servir pour le développement socio-économique du pays.

L'accord a été passé entre le ministère des communications et des technologies de l'information afghan et un centre de formation de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (ESCAP), indique un communiqué.

Cette dernière espère ainsi contribuer à réduire le « fossé digital » entre ceux qui ont accès aux technologies dans le monde, et ceux qui en sont privés.

Le programme ira de la formation de base aux nouvelles technologies de la communication à leur usage pour le développement.

Un programme similaire est en cours de négociation au niveau national en Mongolie et aux Philippines ainsi que dans les pays insulaires du Pacifique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Banque mondiale déterminée à aider l'Afghanistan

Le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick a déclaré jeudi à Kaboul au terme d'une visite de trois jours qu'il était déterminé à apporter son soutien aux efforts de l'Afghanistan à surmonter la pauvreté, promouvoir le développement économique et social et renforcer la gouvernance et les mesures anti-corruption.