Incident dans un laboratoire de l'AIEA : pas de fuite radioactive, confirment des tests

29 août 2008

Une analyse indépendante a confirmé qu'il n'y avait pas eu de fuite radioactive dans l'environnement à la suite de l'incident radioactif qui s'est produit le 3 août dans le laboratoire de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Seibersdorf, en Autriche.

Une analyse indépendante a confirmé qu'il n'y avait pas eu de fuite radioactive dans l'environnement à la suite de l'incident radioactif qui s'est produit le 3 août dans le laboratoire de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Seibersdorf, en Autriche.

« Les résultats des tests ont été fournis par les Centres de recherche autrichiens (ARC), à partir de l'analyse d'échantillons de sol, de plantes et d'eau collectés à l'extérieur du laboratoire de l'AIEA à Seibersdorf », a indiqué l'AIEA dans un communiqué publié vendredi. Ces tests confirment les tests initiaux effectués par le système de surveillance automatique du laboratoire qui indiquaient qu'il n'y avait pas eu de fuite radioactive dans l'environnement.

« Une petite quantité de plutonium contenue dans une solution acide a coulé de cinq petites fioles en verre quand l'une d'entre elles a éclaté en raison d'une augmentation de la pression. Les fioles étaient stockées dans un coffre-fort en métal », rappelle l'AIEA. Au total, il y avait moins d'un gramme de plutonium dans les cinq fioles. Au moment de l'incident, l'alarme automatique s'est déclenchée quand des détecteurs très sensibles ont identifié de très petites quantités d'aérosols radioactifs dans la salle de stockage où se trouve le coffre-fort. Personne ne travaillait dans le laboratoire au moment de l'accident qui a eu lieu la nuit.

Une enquête sur les circonstances et les causes de cet accident est toujours en cours. La première étape de la phase de nettoyage de la salle de stockage où se trouve le coffre-fort a été achevée le 22 août.

La mission du laboratoire, qui se trouve au sud de Vienne, consiste notamment à analyser des petits échantillons d'uranium ou de plutonium dans le cadre du travail de vérification des garanties de l'AIEA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

AIEA: renouveau du nucléaire face à la pénurie d'énergies fossiles

De plus en plus de pays se tournent vers l'énergie nucléaire face à la pénurie et à la hausse des prix des énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon), note l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans son Rapport annuel 2007 publié lundi.