Un employé du HCR enlevé en Somalie a été libéré sain et sauf

28 août 2008

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a annoncé jeudi la libération d'Hassan Mohammed Ali, le chef du bureau du HCR dans la capitale somalienne de Mogadiscio, après deux mois de captivité.

Hassan Mohammed Ali, qui est également connu sous le nom de Keynaan, semble être en bonne santé. Des préparatifs sont en cours afin de lui permettre de rejoindre sa famille. Il avait été enlevé à son domicile situé près de la capitale somalienne le 21 juin dernier par un groupe d'hommes armés dont l'identité est inconnue, rappelle un communiqué.

« Le HCR tient à remercier toutes les organisations non gouvernementales somaliennes ainsi que tous les membres de la société civile qui ont organisé des manifestations pour réclamer sa libération. Nous sommes également reconnaissants pour tous les témoignages publics de solidarité et de soutien reçus au cours des éprouvantes semaines de sa détention », ajoute le communiqué.

Le HCR a fourni de l'aide aux civils somaliens déplacés pendant toute cette période et continuera à le faire à l'avenir.

L'agence exprime toute sa « sympathie aux travailleurs humanitaires qui sont toujours détenus contre leur gré en Somalie ».

Les enlèvements et les attaques à l'encontre des travailleurs humanitaires ont augmenté au cours des derniers mois, perturbant la distribution de l'aide aux populations vulnérables.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie: le HCR demande la libération immédiate d'un membre de son personnel

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a demandé aujourd'hui la libération immédiate et sans conditions d'un des membres de son personnel qui a été enlevé samedi.