Darfour : la MINUAD envoie une mission d'enquête après les affrontements à Kalma

27 août 2008

L'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) a envoyé mercredi une équipe dans le camp de déplacés de Kalma, au Sud-Darfour, pour réunir davantage d'informations sur les violents affrontements lundi entre des forces de sécurité soudanaises et des résidents du camp qui ont fait au moins 31 morts.

L'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) a envoyé mercredi une équipe dans le camp de déplacés de Kalma, au Sud-Darfour, pour réunir davantage d'informations sur les violents affrontements lundi entre des forces de sécurité soudanaises et des résidents du camp qui ont fait au moins 31 morts.

L'équipe, composée d'officiers de la force de police de la MINUAD à Nyala, de conseillers de police, de conseillers militaires et d'employés de la Mission chargés des droits de l'homme et des affaires civiles, a pour mission de vérifier les faits et les circonstances de cet incident, a précisé la Mission dans un communiqué.

Les affrontements ont éclaté quand des unités de la police et de l'armée soudanaises, ont tenté d'entrer de force dans le camp, affirmant qu'elles étaient à la recherche d'armes et de drogue. La MINUAD a vivement condamné l'usage excessif et disproportionné de la force contre des civils par les forces de sécurité soudanaises, en violation du droit humanitaire international.

La Mission des Nations Unies déclare avoir obtenu des preuves concrètes de la mort, lors ces affrontements, de 31 personnes déplacées, dont 7 enfants, 10 femmes et 13 hommes, âgés entre 11 et 60 ans et qui ont été enterrés à Kalma. 30 victimes ont été tuées par des tirs tandis qu'une femme est morte en tombant dans un fossé, alors qu'elle tentait de s'enfuir. 51 blessés, dont 14 enfants âgés de moins de 17 ans, 19 femmes et 32 hommes, ont été évacués par Médecins sans Frontières (MSF) Hollande, dans un convoi militaire de la MINUAD le 25 août. Un des blessés évacués est mort à l'hôpital de Nyala des suites de ses blessures.

A la suite d'une demande des leaders du camp de Kalma, le représentant spécial conjoint de l'Union africaine et des Nations Unies et chef de la MINUAD, Rodolphe Adada, a ordonné qu'une délégation de haut niveau de la Mission entame mercredi une série de réunions avec les résidents du camp et d'autres parties impliquées. Afin de rétablir la confiance chez les déplacés de Kalma, une autre mission d'évaluation de la MINUAD a été prévue.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : La MINUAD a évacué 49 personnes blessées du camp de Kalma

L'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) a évacué lundi soir 49 personnes blessées lors d'une opération des forces de sécurité soudanaises contre le camp de réfugiés de Kalma, dans le Sud-Darfour, vers l'hôpital de Nyala, avec l'aide de Médecins sans Frontières/Hollande.