L'UNESCO condamne l'assassinat d'un responsable du ministère iraquien de la Culture

26 août 2008

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné mardi l'assassinat d'un responsable du ministère iraquien de la culture, Kamel Shiya, le qualifiant de crime contre la société iraquienne.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné mardi l'assassinat d'un responsable du ministère iraquien de la culture, Kamel Shiya, le qualifiant de crime contre la société iraquienne.

« Je condamne le meurtre de Kamel Shiya. M. Shiya était un fonctionnaire dévoué qui se consacrait à la sauvegarde du riche héritage culturel de l'Irak. Depuis 2003, il était pour l'UNESCO un confrère d'une valeur inestimable en tant que conseiller auprès du ministère de la culture où il était l'élément essentiel de l'Organisation. Au fil des années, nous avons pu apprécier son talent et son dévouement en de multiples occasions », a déclaré le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, dans un communiqué.

« Ceux qui ont assassiné ce champion de la reconstruction iraquienne doivent être considérés pour ce qu'ils sont : des criminels travaillant contre les intérêts du peuple iraquien. La mort de M. Shiya représente une grande perte pour l'UNESCO et je souhaite présenter mes sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses collègues au ministère de la culture et au bureau de l'UNESCO en Irak », a conclu M. Matsuura.

M. Shiya, 57 ans, conseiller auprès du ministère de la culture, était aussi directeur du Comité national de coordination pour la sauvegarde de l'héritage culturel de l'Irak. Philosophe de formation, il était un critique reconnu concernant les questions culturelles. Il a été abattu par un tireur non identifié au centre de Bagdad, l'après-midi du 23 août.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.