Côte d'Ivoire : le processus électoral dans la dernière ligne droite, selon l'ONUCI

25 août 2008

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi, a estimé que le processus électoral ivoirien se trouvait dans la dernière ligne droite, lors de la 14è réunion des chefs de mission de paix en Afrique de l'Ouest ouverte lundi à Bissau.

Devant ses homologues du Bureau des Nations Unies de l'Afrique de l'Ouest (UNOWA), de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) et du Chef du Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau (UNOGBIS), M. Choi a aussi souligné la détermination des acteurs politiques ivoiriens à tenir l'élection présidentielle le 30 novembre 2008 comme prévu.

Au titre des avancées il a cité, notamment, le bouclage du financement du processus électoral, le cantonnement des ex-combattants, le transport par l'ONUCI du premier lot du matériel électoral destiné à l'identification et à l'enrôlement des électeurs. Le chef de l'ONUCI a jugé important de démarrer sans délais les opérations d'identification.

Il a également évoqué le lancement des « 1.000 microprojets » de l'ONUCI pour faciliter la réintégration socioéconomique des ex-combattants, des miliciens et des jeunes à risque. Cette opération ne remplace pas des programmes de réintégration devant être exécutés par le gouvernement, mais son objectif est de contribuer à la création d'un environnement apaisé et stable pendant la période électorale, a souligné YJ Choi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.