Somalie : l'ONU déplore la violence meurtrière dans la ville portuaire de Kismayo

25 août 2008

Le représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a déploré ce week-end la récente explosion de violence meurtrière dans la ville portuaire de Kismayo, dans le sud du pays, qui a entraîné le déplacement de milliers de personnes.

Selon lui, les combats, qui ont fait des morts parmi les civils, visaient à contrôler le port pour servir de source de revenus et non, comme cela a été dit, pour raisons politiques.

M. Ould-Abdallah s'est aussi dit profondément attristé par le grand nombre de morts lors de récents combats entre le gouvernement fédéral de transition somalien et le mouvement d'opposition de l'Alliance pour la seconde libération de la Somalie dans les régions d'Afgoye et de Mogadiscio les 16 et 17 août, souligne le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie dans un communiqué publié samedi.

Selon des informations venues du terrain, un grand nombre de civils auraient été tués dans des attaques contre des bus sur la route entre Afgoye et Mogadiscio. Des sources indiquent que plusieurs victimes avaient des blessures par balles. Les deux parties en conflit s'accusent mutuellement de ces exactions, relève le communiqué.

Selon le représentant de l'ONU, les actes commis pourraient être considérés comme de graves violations du droit international, pour lesquelles les auteurs pourraient être poursuivis.

« J'appelle toutes les parties en conflit en Somalie à respecter les droits de l'homme internationaux et le droit humanitaire et de respecter leurs engagements contenus dans l'accord de Djibouti », a déclaré M. Ould-Abdallah. « J'exprime ma sympathie pour les victimes et leurs familles », a-t-il ajouté.

Le gouvernement fédéral de transition somalien et le mouvement d'opposition de l'Alliance pour la seconde libération de la Somalie ont signé le 18 août à Djibouti un accord de paix sous la médiation de l'ONU qui met fin à la confrontation armée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : les parties en conflit signent un accord de paix à Djibouti

Le gouvernement fédéral de transition somalien et le mouvement d'opposition de l'Alliance pour la seconde libération de la Somalie ont signé lundi à Djibouti un accord de paix sous la médiation de l'ONU.