Somalie : un expert des Nations Unies appelle à protéger d'urgence les civils

21 août 2008

L'expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Somalie auprès du Conseil des droits de l'homme, Shamsul Bari, a salué jeudi l'accord de paix signé le 19 août, appelant à protéger les civils sans attendre.

L'expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Somalie auprès du Conseil des droits de l'homme, Shamsul Bari, a salué jeudi l'accord de paix signé le 19 août, appelant à protéger les civils sans attendre.

L'expert a noté comme un « signe d'espoir » le communiqué conjoint signé par le gouvernement fédéral de transition et l'alliance pour la seconde libération de la Somalie, le 19 août à Djibouti, condamnant la violence contre les civils, notamment les attaques indiscriminées, les pillages, les viols et la piraterie, indique un communiqué.

Toutefois, Shamsul Bari se dit encore profondément préoccupé par l'escalade de la violence et la détérioration des droits de l'homme dans le pays, citant en particulier le meurtre de civils innocents à bord de deux bus entre Afgooye et Mogadiscio la semaine dernière, dont s'accusent les deux parties.

« L'Accord de Djibouti représente une signe d'espoir. Mais maintenant les deux parties doivent s'engager réellement à protéger les civils et à faire en sorte qu'une paix durable s'installe », a dit l'expert indépendant.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : les parties en conflit signent un accord de paix à Djibouti

Le gouvernement fédéral de transition somalien et le mouvement d'opposition de l'Alliance pour la seconde libération de la Somalie ont signé lundi à Djibouti un accord de paix sous la médiation de l'ONU.