RD Congo : déploiement de casques bleus dans l'est après des attaques de rebelles

20 août 2008

Des casques bleus de l'ONU et des militaires de la République démocratique du Congo (RDC) ont été déployés conjointement dans les provinces d'Ituri et d'Orientale, dans l'est du pays, pour protéger les civils après des attaques par des rebelles ougandais de la Lord Résistance Army (LRA).

Un porte-parole de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), Michel Bonnardeaux, a indiqué mercredi lors d'un point de presse que le groupe rebelle avait attaqué et pillé des villages aux environs de Duru la semaine dernière. Des dissidents du Front de Résistance Patriotique de l'Ituri (FRPI) ont aussi lancé des attaques sporadiques dans certaines zones au sud du territoire d'Irumu et restent une menace permanente pour la population, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a également noté qu'au Nord Kivu, les différents groupes armés, notamment les Mayi-Mayi, continuent de recruter et de se regrouper. Au Sud Kivu, après l'arrestation du Colonel Mayi-Mayi Cedo et la désintégration de son groupe au Nord de la province, la situation sécuritaire s'est améliorée, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la MONUC s'est félicitée de la décision des forces armées congolaises de lutter contre les viols et les violences perpétrés par leurs éléments à travers des comités de suivi qui seront instaurés dans toutes les régions militaires du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RD Congo : L'ONU achève la formation militaire et éthique de deux bataillons de l'armée

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) vient d'achever la formation militaire de 1.800 soldats de l'armée congolaise, portant notamment sur la tactique militaire mais aussi l'éthique.