Conférence de l'ONU en septembre à Paris sur la Déclaration universelle des droits de l'homme

20 août 2008

Environ 2000 participants issus de 90 pays sont attendus à la 61e Conférence annuelle des organisations non gouvernementales (ONG) associées au Département de l'information (DPI) de l'ONU qui aura lieu du 3 au 5 septembre à Paris sur le thème « Réaffirmer les droits de l'homme: la Déclaration universelle a 60 ans ».

« Nous n'essayons pas de prétendre être parvenus à un plein respect des droits de l'homme et de la Déclaration universelle des droits de l'homme mais nous reconnaissons les efforts et réalisations uniques accomplis par la société civile dans le monde entier, en partenariat avec les Nations Unies, les États Membres et d'autres acteurs, pour faire de cette vision une réalité », a déclaré la présidente de la conférence, Shamina de Gonzaga lors d'une conférence de presse mardi.

C'est la première fois que la Conférence annuelle DPI/ONG aura lieu hors du siège des Nations Unies à New York. Elle se déroulera cette année dans les bâtiments de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris.

Le Secrétaire général adjoint à l'information et à la communication, Kiyo Akasaka, a rappelé que ce choix s'expliquait par l'adoption en 1948 à Paris de la Déclaration universelle des droits de l'homme et par la volonté d'attirer un très grand nombre d'ONG, en particulier celles de pays en développement.

La Conférence, organisée en collaboration avec le Comité exécutif DPI/ONG, l'UNESCO, le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme et le gouvernement français, rassemblera des intervenants du monde entier, notamment des défenseurs des droits de l'homme et experts ayant contribué à l'élaboration de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Le discours d'ouverture sera prononcé par Simone Veil, une rescapée de l'Holocauste, ancienne ministre française de la santé et figure de proue des droits de l'homme. Ingrid Betancourt, ancienne otage franco-colombienne, récemment libérée et ancienne candidate aux élections présidentielles colombiennes, participera par vidéo à la séance de clôture de la Conférence, le 5 septembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.