L'ONU se félicite d'une saisie record d'héroïne dans le Golfe

20 août 2008

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) s'est félicité de la saisie de 202 kilos d'héroïne la semaine dernière par la police des Emirats arabes unis et l'arrestation de 19 suspects afghans dans ce qui constitue la plus grosse saisie d'héroïne dans le monde arabe.

La police a indiqué que le chargement d'héroïne, dont la valeur s'élève à 11 millions de dollars, a été intercepté dans l'émirat de Sharjah, où les suspects gèrent un commerce de fruits et légumes qui servait de couverture. Les stupéfiants étaient passés en fraude dans des réservoirs d'essence de camions qui avaient été modifiés, précise l'ONUDC dans un communiqué publié mardi.

« C'est un succès spectaculaire pour les autorités chargées du maintien de l'ordre », a déclaré le représentant de l'ONUDC pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Mohamed Abdul-Aziz.

Les suspects afghans ont été arrêtés lors de raids séparés par les départements antidrogues de la police de Sharjah et de Dubaï. Des tests ont révélé que l'héroïne avait été mélangée à d'autres substances pour accroître son effet et augmenter son prix sur le marché.

Depuis 2001, l'ONUDC offre une assistance technique à la police de Dubaï dans le domaine de la lutte contre le trafic de drogue. Des officiers de Dubaï ont reçu une formation qui leur a permis d'améliorer leurs techniques de recherche, d'analyse, d'opérations secrètes et de collecte de renseignements.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan: saisie de 3 tonnes de produits chimiques utilisés pour produire de l'héroïne

Une récente opération en Afghanistan soutenue par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a permis de saisir plus de trois tonnes de produits chimiques utilisés pour produire de l'héroïne, a annoncé jeudi l'ONUDC.