L'UNESCO condamne l'assassinat d'un journaliste philippin

19 août 2008

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné l'assassinat du journaliste philippin, Martin Roxas, directeur des programmes de DYKR-Radio Mindanao Network (RMN), le 7 août à Roxas City, aux Philippines.

« Je condamne le meurtre de Martin Roxas », a déclaré le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, dans un communiqué publié lundi. « Les auteurs de tels crimes s'attaquent à ce droit fondamental humain qu'est la liberté d'expression, une pierre angulaire de la démocratie. Je fais confiance aux autorités philippines pour ne pas ménager leurs efforts dans la poursuite des meurtriers de M. Roxas afin de les traduire devant la justice », a-t-il ajouté.

Martin Roxas, 32 ans, enquêtait sur les irrégularités du gouvernement local. Il venait juste de terminer son émission de la mi-journée « Targetanay sa Ugto » (une cible pour midi) et rentrait chez lui lorsque le passager d'une moto lui a tiré dessus. Le journaliste est mort une heure plus tard à l'hôpital.

Selon le Centre pour la responsabilité et la liberté des médias (Center for Media Freedom and Responsability, CMFR), basé à Manille, Roxas est le quatrième journaliste tué cette année dans le pays. Trente-trois professionnels des médias ont été assassinés dans l'exercice de leurs fonctions aux Philippines depuis 2001.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.